ISIPCA: Après l’apprentissage ? Vacances et CDI !!! 

25 ans à l’école et 5 Diplômes plus tard… Il arriva ce qu’il devait arriver : LE CDI !!! 

Ces derniers mois ont été très difficiles, vous vous en doutez, avec les cours, le boulot et mon tout dernier exam le 31 aout ! Ensuite le boulot ne s’est pas arrêté pour moi car la fin de mon contrat d’apprentissage était en décalée pour que je puisse faire une passation à la prochaine apprentie (qui n’a jamais eu lieu mais c’est une autre histoire…), je terminais donc en mi-octobre, 1 mois et demi plus tard. Les personnes qui ont un emploi nous prennent souvent de haut, nous les étudiants qui vivons soit-disant la belle vie, en oubliant qu’après nos 35heures de cours contrairement à eux nous avons devoirs, rapports, travaux de groupe, présentations ppt (…) à préparer parfois jusqu’au milieu de la nuit pour respecter les deadlines. Je ne vous cache pas que je trouverais sans doute, très bientôt, bien des raisons de rester éveillée à heure tardive mais soyez-en sûrs, l’école n’en sera plus jamais une ! (Oups on, me dit à l’oreillette qu’il ne faut jamais dire jamais… ^^). 9 mois que je n’avais pas eu de vacances, les dernières à Noël paraissaient comme un souvenir lointain. Heureusement j’ai pu m’échapper et recharger les batteries quelques weekend, notamment à New-York en Janvier et à Genève en juillet.  Mais vous vous imaginez passer l’équivalent d’une année scolaire sans vacances ??? J’étais un zombie, littéralement !! Un peu plus et je n’aurais pas eu besoin de déguisement pour Halloween…

Ceux qui me suivent sur instagram n’ont pas pu manquer que j’avais enfin pris des vacances. Je vous laisse donc imaginer la grande zenitude qui m’accompagne alors que je vous écris ces mots, posée sur une des plus belles plages de Kribi, station balnéaire du sud du Cameroun…

IMG_4527

Je trouble un peu mon repos pour vous annoncer avec fierté 2 choses que vous avez sans doute déjà comprises :

Je suis diplômée 

du Master 2 en Marketing International de la Parfumerie et de la cosmétique d’ISIPCA !!!

J’ai décroché un CDI  

dans la boite où j’ai fait mon apprentissage !!!

FullSizeRender

 J’ai tellement de remerciements à faire, parce que cette réussite qui est la mienne, par mon travail et ma determination, je la dois aussi a des personnes qui me sont chères, qui me soutiennent et m’encouragent quotidiennement dans tout ce que j’entreprends, qui sont des piliers dans ma vie et grâce à qui non seulement je sors diplômée d’ISIPCA mais en plus qui m’ont permis d’y vivre 3 années fabuleuses et d’en sortir par la plus grande des portes. Je pense à ma mère qui a pris un Aller/Retour Douala-Paris, en express juste pour me voir sur scène faire l’ouverture de la soirée de lancement du projet ISIPCA 2015-2017 que j’organisais. Je pense à Marc-Antoine Jamet, mon mentor, qui m’a pour ce fameux événement ouvert les portes du Jardin d’Acclimatation pour offrir une des soirées les plus mémorables pour un projet ISIPCA. Je pense à Cecile Ecalle-Montier, la directrice de l’école et Pierre Ernesty, le secrétaire général, qui m’ont permis de participer à une campagne de pub nationale, avec une video diffusée sur internet (des dizaines d’amis m’ont envoyé des captures d’écran, c’était dingue) et des affiches placardées dans tout Paris. Je pense à mon petit frère, qui me sachant outre-manche pour le travail et dans l’impossibilité d’envoyer mon rapport d’alternance à temps et à un coût raisonnable, a trouvé la seule imprimerie ouverte de tout Paris un dimanche soir, l’a fait réimprimer et l’a déposé en personne à Versailles avant la deadline avant de rentrer chez nous en Normandie (whaaat?!)… Cette mini liste n’est pas exhaustive, je pourrais continuer comme ça pendant des heures tellement il y a eu des moments inoubliables et des personnes formidables qui ont été essentielles dans mon parcours ces 3 dernières années. Cette réussite, ce master obtenu avec mention n’aurait pas été possible sans vous.

IMG_0163
Une partie de la promo MIPC 2017-2018. ©Paul Du Fou.

Hélas, je ne vais pas faire que dans le discours bisounours, c’est partie pour un mini coup de gueule (😅). Il y a bien sûr eu des personnes avec qui je me suis moins bien entendue, surtout lors de mon premier Master, pas vraiment en MIPC d’ailleurs. En fait, contrairement à beaucoup je ne fais pas semblant avec les gens, je suis entière ou rien, quitte à déplaire. Du coup c’est avec deception que j’ai entendu certaines choses qui étaient dites à mon sujet par des personnes qui prétendaient m’apprécier (et qui bien entendu me followent toujours sur IG sans jamais rien liker ou commenter #Stalker). Parfois, évoluer dans un environnement avec des jeunes hommes et femmes qui se sentent constamment en compétition entre (eux)elles peut s’avérer plus compliqué qu’il n’y parait. Alors à ceux et celles qui me lisent et qui feront partie des prochaines promotions, essayez de ne pas tomber là-dedans, ça ne vous apportera rien de bon et vous avez tellement à apprendre des parcours (personnels, professionnels et scolaires) des uns et des autres que ce serait du gâchis de ne pas en profiter. Je pense que c’est cette mentalité qui a fait la force de ma promo MIPC, on avait tous des ages différents (15 ans d’amplitude), des parcours différents, des expériences différentes, des expertises différentes et on puisait dans tout ça pour nos projets groupe donc c’était sympa… D’ailleurs 4 d’entre eux ont participé au hackathon LVMH durant Cosmetic 360 la semaine dernière, avec une idée de projet qui a émergé lors d’une des séances de travail en groupes du MIPC. D’ailleurs un grand bravo à Pauline, Kevin, Julie-Anne et Aurélie pour leur parcours, je vous ai suivi assidûment sur instagram stories !!

La question qu’on me pose souvent ces derniers temps c’est « en quoi consiste ton nouveau boulot ? ». En fait c’est pas vraiment un nouveau boulot parce que c’est ce que je fais depuis février quand j’ai été intégrée dans la nouvelle équipe marketing de FAREVA, suite au rachat de BCM Cosmétique. C’était d’ailleurs à ce moment qu’à eu lieu mon premier business trip hors de France, que certains ont dû voir dans ma story instagram (Par ici => Le Rouge by Jane). Pour répondre simplement à une question complexe, car mon travaille ne se limite pas à une simple fiche de poste, mon intitulé de poste c’est « Marketing Manager », affectée aux catégories Washing & Bathing et Fragrances. Je développe et partage mon expertise du marché, des consommateurs, des produits et des marques sur ces deux catégories en interne et pour aider au développement de nouveaux produits innovants et en externe pour gagner des nouveaux clients. J’apporte également mon support aux clients (marques de luxe, GMS, indies, célébrités…) pour des projets multi-nationaux et en collaboration avec nos différents services (commerciaux, R&D…). Je suis aussi en charge de l’élaboration de supports de communication internes et externe (ppt, posters, brochures, fiches marketing, books…) pour des salons, RDV clients, présentations internes ou autre… Du coup avoir fait de la formulation cosmétique ET du marketing, je peux vous dire que ça aide vachement !

Le truc en plus plutôt sympa, que j’ai toujours voulu mais que je ne m’attendais pas à avoir si tôt, c’est les voyages. J’ai énormément voyagé cette année, en France ou a l’étranger, pour le plaisir ou pour le boulot et ce n’est absolument pas une chose à laquelle je m’attendais à faire en alternance et donc étant toujours étudiante. D’ailleurs ça vous dit que je fasse un article sur mes destination 2018 ? Répondez dans les commentaires ou dans le sondage de ma story instagram ! 🙂

Je ne veux pas vous faire croire tout cela est facile, que tout le monde signera un CDI dès sa sortie de l’école ou une autre promesse du genre mais le message important que je souhaite passer, c’est de toujours croire en votre potentiel et de foncer avec determination vers votre but. Il y aura des épreuves, des moments difficiles (…) mais appuyez vous sur le soutien de vos proches et ne vous découragez pas. Peu importe le nom de la formation, MIPC,  MsC Manager Création et Développement PCA (auparavant Master FESIPCA), que vous soyez scientifiques ou commerciales, étudier à ISIPCA va vous ouvrir des portes et faciliter beaucoup de choses, mais n’oubliez pas de faire votre part du travail.

J’ai un attachement certain à cette école qu’est ISIPCA, donc sachez que je serai toujours là pour partager avec vous (futurs)étudiants ou neo-professionnels, sur vos doutes, répondre à vos questions, partager mon expérience et mon univers (partager les annales !! ^^). Je suis plutôt réactive sur instagram et j’adore vous lire, donc n’hésitez pas a me suivre et interagir dans mes stories (par ici 👉🏾 Le Rouge by Jane). C’est la fin de mes études, pas de mon blog, et le monde de la cosmétique est tellement petit qu’on se croisera surement au détour d’un salon ou d’une conférence…

Sur ces mots, je souhaite une très bonne année à ISIPCA aux nouveaux et aux moins nouveaux ! Je souhaite aussi une très bonne année aux étudiants de l’ESP, si vous passez par là vous êtes également les bienvenus.

With love. J

Publicités

14 commentaires sur “ISIPCA: Après l’apprentissage ? Vacances et CDI !!! 

    1. Hello Audrey, merci beaucoup, tu ne peux pas savoir à quel point je suis contente et soulagée ! En tout cas ça fait plaisir de te lire, ça m’encourage à continuer ce blog. Je mettrai l’article en ligne avant la fin de l’année 🙂

      J'aime

  1. Bonjour,
    Je viens de lire ton article sur ton blog, et si tu as le temps, j’aurai quelques questions à te poser.
    Je suis une élève de terminale S, et j’ai toujours rêvé de faire nez, un travail pas si ordinaire donc au niveau de l’orientation c’est assez compliqué. Je suis toujours dans cette optique de faire mon travail (si je le peux) dans le domaine du parfum, mais plus du côté scientifique car cela me plaît beaucoup. Sauf que je ne sais pas quoi faire l’année prochaine, et où me diriger. (je vise une prépa PC mais sans vraiment savoir si c’est ce qu’il me faut, pour après intégrer l’ISIPCA ou l’eco Givaudan)
    J’espère que tu auras le temps de lire mon message et de m’aider,
    Désolé du dérangement et merci d’avance.😊

    J'aime

    1. Coucou Alicia, pour l’école Givaudan je ne peux pas trop de dire car je ne connais pas encore très bien. Je sais juste que c’est hyper sélectif… Il te faut déjà un diplôme universitaire ainsi qu’une sérieuse connaissance de la parfumerie. Limite l’idéal serait de faire ISIPCA + Givaudan ! Je vais essayer de me renseigner pour te donner une réponse plus précise.
      En revanche je connais bien ISIPCA, dans ton cas il te faudrait un bac+2 ou +3 en sciences (chimie de préférence) pour accéder notamment au MSc Manager Création et développement PCA qui correspond carrément à ce que tu veux faire (ancien FESIPCA). Il y a plusieurs articles sur le blog qui en parlent dans « beauty school », n’hésite pas à les consulter. 😉

      J'aime

      1. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à ma question.
        Pour la partie bac+2/+3, est-ce que tout peut convenir? (fac ,prépa, i.u.t,prépa intégrée)
        Je demande car il y a une (plus ou moins) grande différence de niveau entre ces différents cursus. Pour ce qui est de la connaissance dans la parfumerie, est-ce une chose qu’il faut acquérir avant ISIPCA ou la majorité s’apprend dans l’école?
        Merci encore,
        Bonne soirée😊

        J'aime

      2. Pour réussir les tests d’admission à ISIPCA il te faut déjà des connaissances de base en parfumerie, je vais bientôt publier les annales du concours de l’année dernières, ça te permettra de te faire une idée, mais tu apprendra énormément plus une fois à l’école. Tu vas développer ton odorat, apprendre les techniques d’obtention des huiles essentielles, des absolus, des eaux florales… Apprendre les techniques d’analyse sensorielle…
        Je te mets un lien vers un article qui devrait t’intéresser, j’y ai fait un schéma récapitulatif des différentes formations et du niveau requis :
        https://lerougebyjane.com/2018/03/27/omg-le-master-fesipca-est-supprime-ou-pas/

        J'aime

  2. Un plaisir de te lire, je dois dire que je te rejoins totalement sur ton analyse de cette année en MIPC. La dernière année d’étude de notre vie, mais peut être la meilleure ! J’attends d’en savoir plus sur tes futurs voyages 😉 !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Anaïs !! Non mais c’est clair, cette année est clairement sur le podium de mes meilleurs années d’études. Et maintenant que je n’ai plus à réviser pour tel ou tel exam, ou à préparer je ne sais quel devoir je vais poster plus régulièrement sur le blog alors tu sauras bientôt tout sur mes voyages.

      J'aime

  3. Bonjour,
    J’ai beaucoup aimé ton article et beaucoup ris aussi!
    Je suis une ancienne diplômée de l’isipca et je constate que les petites « tensions et jalousies » sont toujours monnaie courante! Ceci dit, félicitations pour ton parcours et ton cdi. Bonne continuation à toi dans ce milieu. Et au plaisir de te suivre sur mes réseau!

    J'aime

  4. Bonjour,
    Ton article est vraiment tres intéressant et bravo pour ton blog qui nous en apprend plus sur l’école et l’univers de la cosmétique-parfumerie-aromes alimentaires.
    Je suis candidate pour intégrer la licence professionnelle analyse sensorielle parfums et arôme alimentaire à ISIPCA. Je voulais savoir si tu avais de annales à me proposer pour cette formation ou des conseils à me donner. En te souhaitant une bonne année et tous mes voeux de réussite pour la suite.
    Merci.

    J'aime

    1. Salut Léa, malheureusement je n’ai pas d’annales pour la licence. Si tu te souviens des questions sur lesquelles tu tomberas à ton exam n’hésite pas à me les envoyer pour que je puisse faire des annales pour la licence. Néanmoins si cela peut te rassurer, la culture générale c’est toujours la même chose peut importe l’exam que tu passes ! Du coup tu peux quand même t’entrainer sur les annales du master, pour le reste, je t’avoue que je ne connais pas plus que ça le déroulement de l’épreuve. Merci beaucoup pour tes voeux, je te souhaite bon courage pour l’exam en mars (si je ne me trompe pas) ! 🙂

      J'aime

  5. Coucou , j’ai lu ton article avec presque la larme à l’oeil , très bizarre aha mais tu y as réellement transmis la passion que tu as pour tes études/ton domaine et aussi à l’ISIPCA et ça fait plaisir, surtout pour moi, petite étudiante en l2 qui aimerais intégrer l’école😅
    La vérité c’est que ça me fait un peu peur , surtout après toutes les rumeurs sur les écoles privées etc.
    J’ai bien sûr fait pas mal de recherches pour savoir quelle est « prise en charge » par la région île de france etc mais après avoir raté la journée portes ouvertes aujourd’hui, de pouvoir poser des questions à une ancienne étudiante c’est tjrs lus rassurant !
    Breef j’ai trop parlé , tout ça pour dire .
    D’après ce que j’ai compris tu as AUSSI déjà fait un master « créer manager développer » (j’ai oublié dle nom plus synthétique) c’est celui qui m’intéresse le plus , surtout que c’est en alternance tu as donc la posibilite d’enfin mettre un pied dans le monde du travail c’est comme ça que tu as fait jespeee que je je ne me trompe pas?
    C’était compliqué de gérer les cours et le boulot ?
    Les examens à l isipca étaient compliqués ?
    Ça a été dur de trouver l’entreprise pour ton alternance ? (Je cherche un stage pour cet été et personne me repond😟)

    Bref , j’aurai sûrement encore bcp de questions en tête à chaque fois j’espère ne pas trop te déranger !
    Merci beaucoup pour tes articles et bonne continuation 🤗❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Mariya,
      Tu es adorable ! Merci beaucoup pour ton message, il est plein de vérités. La beauté est un domaine qui m’a toujours passionné et quand tu y mets enfin un pied et que tu as l’occasion de travailler pour des grandes maisons c’est encore plus grandiose.
      Alors comme tu l’as vu j’ai en effet d’abord fait un master de Formulation, à l’époque c’était le FESIPCA maintenant il s’appelle MScCréation et développement (version abrégée lol) et c’est vrai que le plus c’est le fait que ce soit en alternance, et avec la renommée d’ISIPCA les étudiants trouvent un peu plus facilement des entreprises que dans les autres écoles. Après oui je pense que le plus dur c’est la fatigue qui s’accumule quand t’es en alternance dans des villes éloignées, t’as plus forcément le temps de voir tes proches aussi régulièrement qu’avant et les périodes d’examens où tu as tout qui s’accumule c’est l’horreur mais bon une fois que tu as réussi, et que tu as ton diplôme tu oublies vite les mauvais cotés. 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s